Qui est Antonio Esfandiari ? La biographie poker de celui qu’on appelle: ‘The Magician’.

Né le 8 décembre 1978 à Téhéran, Amir Esfandiari (qui changera son prénom en ‘Antonio ‘ à l’age de 19 ans) est issu d’une famille iranienne qui a du fuir une république islamique dévastée par la guerre, juste après la fin du conflit Iran/Irak. A l’age de 9 ans, il se retrouve à San José, Californie, dans une communauté mexicaine et s’intègre rapidement au mode de vie américain.

A l’adolescence, il délaisse ses études pour faire la fête avec ses amis et découvre la magie en travaillant à un restaurant pour payer ses loisirs. Les applaudissements et les pourboires ponctuent inéluctablement ses représentations, faisant patienter les riches clients qui attendent d’être servis. C’est alors le plein boom de la Silicon Valley, et il envisage une carrière de professionnel dans le domaine de la magie, d’ou son surnom de ‘Magicien’.

Vers l’age de 20 ans, il découvre le poker grâce à un colocataire et commence à gagner ses premiers tournois. Il décide alors d’abandonner sa toute récente carrière de magicien et de se consacrer à plein temps à sa nouvelle passion.

C’est à Las Vegas qu’il fait la connaissance de Phil Laak lors de leurs premières participations aux WSOP. Les 2 compétiteurs deviennent amis et décident même d’écumer ensemble les tables du célèbre casino Bay 101 de San José.

Sa notoriété internationale a été établie lorsqu’il remporta, en 2004, son premier titre WPT et un chèque de 1.4M$ lors d’un L.A. Poker Classic No Limit Hold’em Championship Event, à 10k$ de buy-in.

Surtout qu’il devait remettre le couvert, à peine quelques mois plus tard et remporter cette fois, son premier titre WSOP, un PLHE à 2.k$ de buy-in qui lui rapporta 184.8k$ et au cours duquel il élimina les monstres sacrés que sont Chris Ferguson et Phil Hellmuth.

Sa carrière internationale étant lancée, Antonio Esfandiari se spécialisa dans les parties de cash game à high stake et devint un habitué des tournois internationaux, de Las Vegas à Monaco, atteignant très souvent les tables finales.

Pour entretenir sa légende de magicien et amuser l’assistance, Antonio Esfandiari continue de faire un mouvement de prestidigitation au-dessus des jetons qu’il vient de gagner. Sa main fétiche est la 7-9.

En 2010, il remportera son 2ème titre WPT et 870k$, lors d’un Doyle Brunson Five Diamond World Poker Classic, à10k$ de buy-in.

Mais le fait le plus marquant de sa biographie sera sans aucun doute sa victoire dans le plus gros tournoi de poker jamais organisé, le Big One For One Drop, l’Event #55 des WSOP 2012 à 1M$ de buy-in, dans lequel il empochera les 18,3M$ du premier prix.

Avec ce gain extraterrestre, le voilà n°1 dans la All Time Money List et, au vu des ses antécédents, il y a de forte chance pour qu’Antonio Esfandiari, ‘The Magician’ reste n°1 encore longtemps !

Suivez-nous:

Subscribe via LinkedInSubscribe via Google+
Meilleures Salles de Poker
Salles pour débutants